(Français) vite, au Pantruche!

Friday Jan 28, 2011

Sorry, this entry is only available in Français.

8 Comments »

je vous devance sur ce coup-là, de quelques jours à peine. Un tartare d’huitre, une cuisson de cabillaud qui vous laisse bouche bée. Et 32 euros…forcément, on va en dire du bien!

January 28th, 2011 | %I:%M %p

http://www.gillespudlowski.com/critiques/le-pantruche

Cher Sébastien, ne te fatigue pas. Il y a tout là dessus. Amitiés

January 29th, 2011 | %I:%M %p
Sébastien:

Gilles, au cas où ça t’aurait échappé, sache que Cuit-Cuit n’a pas spécialement pour ambition de verser pas dans la course à l’échalote. Que X, Y ou Z ait visité le Pantruche un jour, un mois ou un an avant moi (ou nous, Bénédict et ma pomme) importe peu, partant du principe que nous sommes ici pour raconter nos vies et nos envies à notre rythme. Perso, j’ai suffisamment versé dans la course aux “scoopinets” gastronomiques par le passé pour avoir fait le tour de la question. En clair, je te donne mille fois raison: je ne me fatiguerai pas plus que ça…

January 29th, 2011 | %I:%M %p

Tu as entièrement raison, il ne sert à rien d’être le premier. L’essentiel est de se faire plaisir. Mais c’était juste pour compléter amicalement ton propos.
Bon week-end! G.

January 29th, 2011 | %I:%M %p
sonia:

Il y a une bonne ambiance sur ce blog que je viens de découvrir. Ça donne envie…

February 4th, 2011 | %I:%M %p
Sébastien:

Je confirme, Sonia: nous nous efforçons, sur Cuit-Cuit, de véhiculer de bonnes vibrations. Quelquefois même, nous nous laissons franchement aller et nous mettons alors la musique très fort. En tout cas, revenez quand vous voulez (avec une bouteille de morgon, si le cœur vous en dit).

February 5th, 2011 | %I:%M %p
Amandine:

Miam Miam, les posts sur cette adresse sont tous très alléchants.

Ce week-end petit séjour à Paris et une hésitation : Le Pantruche ou Le Baratin ? J’ai du mal à me décider

February 7th, 2011 | %I:%M %p
Amandine:

Après quelques adresses, le Pantruche clôt le séjour en beauté, histoire de partir de bonne humeur.
Nous arrivons à 13h30, sans réservation et pourtant de la place, juste une table de deux, pile-poil ce qu’il nous faut. De la chance ? Sûrement. De plus peu d’attente et un service agréable.
Dégustation d’une blanquette de veau parfaitement assaisonnée et un soufflé au Grand Marnier accompagné de caramel au beurre salé, 17 euros, bon et pas cher, j’y retournerai sans hésiter, d’ailleurs si quelqu’un veut m’inviter ….

February 15th, 2011 | %I:%M %p
Leave a reply

Comment :