les réservations sont ouvertes

mardi janv. 4, 2011

Je ne sais pas si c’est énorme ou pas, mais dans le cadre des événements destinés à promouvoir le classement du Repagastronomikdéfranssé par l’Unesco, Frédéric Lefebvre annonce le lancement d’une « fête de la gastronomie française ».

Le Secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation (inspirez, expirez) va, rapporte l’AFP, mettre sur pied d’ici la fin du mois un comité Théodule de pilotage qui devra « proposer un programme d’initiatives et d’événements ».

Le 23 septembre prochain, ce sera donc la première édition de ce raout qu’on espère sincèrement grand et à qui on souhaite d’être aussi pérenne qu’on nous l’annonce annuel.

En outre, indique la dépêche, cette fête voulue comme « populaire » permettra « de sensibiliser les consommateurs au choix des produits, à la diversité des terroirs, aux spécialités régionales » et « de réunir les Français autour de valeurs d’échange, de partage, de convivialité et de plaisir ».

Au fait, question à deux panais cinquante: pourquoi ne pas avoir appelé ça, tout bêtement, la « fête de la cuisine »?

8 commentaires »
Jean-Louis:

L’idée est certes louable, mais a-t-on plus de mélomanes depuis la fête de la Musique, Mc Do va-t-il avoir droit à son stand de pianos ????
Lefèvre l’aboyeur est-il gourmet, l’avoir croisé chez Bras cet été, ne m’a pas convaincu, une tablée de 8 faisant monter les décibels, au lieu de se concentrer sur l’assiette. Mais je ne souhaite que la réussite d’un tel projet, si ce n’est pour avoir qu’une « tarte » d’électeur autant que vous Sébastien nous organisiez une vraie belle fête des Papilles de la Nation. A ce propos, je soumets aussi l’idée d’un repas le 21 janvier, autour d’une tête de veau pour fêter la mort de Louis XVI.
Amitiés Gourmandes

janvier 5th, 2011 | %H:%M
Amandine:

Bonne initiative.
La semaine du goût est de même une bonne idée mais une fois sortie des cantines je ne retrouvais aucun écho, espérons que cette fête soit bien suivie notamment par les collectivités. J’attend le programme avec impatience. Des rencontres avec les producteurs locaux ou une démonstration par Clément Marot ne serait pas de refus. Et pourquoi pas entre les mosaïques de l’Huitrière ..

janvier 5th, 2011 | %H:%M
Sébastien:

Et si vous lui faisiez passer quelques mails, à Frédéric Lefebvre? Et même, tiens, j’y pense à l’instant: si chacun y allait de son mail, pour faire état de ses propositions, envies, idées? Après tout, la cuisine est à tout le monde, non? Pourquoi laisser le comité Théodule, mince, j’y arrive pas, décidément, le comité de pilotage décider seul du menu? On essaie?

janvier 6th, 2011 | %H:%M
Amandine:

Pourquoi pas. D’ailleurs avez vous été contacté ? Le comité n’annonce pas la participation de personnes, disons, désinteressées comme les journalistes ou critiques gastronomique. J’ai peur que tout cela tourne à une gigantesque fête de l’auto-promotion. C’est bien beau tout ça mais on voit bien comment finissent les fêtes dites populaires , regardez la braderie de Lille et son ambiance ultra commerciale …
Bon, un peu d’optimisme, j’imagine le temps un 23 septembre, peut-être un petit banquet en ville, humm …

Bref, c’est une bonne idée Sébastien, mais vous serez surement plus écouté que nous.

janvier 6th, 2011 | %H:%M
Sébastien:

Ah non, on ne m’a pas fait signe!… (Et à mon avis, je ne suis pas près d’être appelé…)
Mais je crois vraiment qu’il faut faire en sorte que chacun d’entre-nous puisse les contacter, eux. Je réfléchis à deux ou trois moyens de se faire entendre: j’ai notamment un copain qui travaille sur le sujet depuis un long, long moment. Allez regarder ici: le site s’appelle tout bêtement « La fête de la cuisine », on peut y laisser ses souhaits, idées et autres. On aura l’occasion de reparler de tout ça…

janvier 7th, 2011 | %H:%M
Amandine:

Merci pour ce lien, cet homme est plein d’enthousiasme, un enthousiasme par ailleurs communicatif.
Des tas d’idées nous viennent à l’esprit, j’en ai envoyé quelques unes à ce passionné en espérant qu’il soit écouté.
Tout cela semble prometteur quand on pense à tous les domaines concernés : le côté historique, la cuisine régionale, les rencontres avec amateurs et professionnels …

janvier 7th, 2011 | %H:%M
Sébastien:

On va essayer de faire monter la mayonnaise, Amandine! Parlez-en autour de vous, réfléchissez, et on aura évidemment l’occasion de reparler de tout ça.

janvier 7th, 2011 | %H:%M
Amandine:

Rassurez vous Sébastien, j’en ai parlé immédiatement après avoir lu votre billet. Tous sont de bons vivants mais peu s’intéressent vraiment au monde de la gastronomie, je ne pense pas avoir de problème à les convaincre.
Je suivrai avec attention l’avancée du projet !

janvier 7th, 2011 | %H:%M
Laissez une réponse

Commentaire :